Articles - C'est du véçut!

La classe au restaurant...

  |   87  |   Poster commentaire  |  C'est du véçut!
Je vais situer cet histoire vécue sans citer de nom ou de lieu, mais dans son contexte global.
Etant invité à un repas mondain, je remarquais vite dans le briefing et les discutions de "la haute", un individu qui pavanait, ce type avais "la sape": costume de chez chic, brushing, le verbiage coulant et expert du genre " dans la conjecture actuelle, avec la hausse du baril de brens... " Bref la trentaine, parlant fort, se faisant remarquer bcbg, cadre supérieur et autre


Le repas arriva 5 services 3 étoiles, les convives furent installés. entrée froides (fruit de mer et crustacés), entremet chaud, plat principal et dessert.

Le président en bout de table, le coq à sa droite trois chaises plus loin, une quinzaine de personnes.

après le verre d'honneur et le discours du président, on s'attaqua à l'entrée. Le décorticage c'est pas mon truc, j'ai prétexté une allergie au fruits de mer...

En face du coq qui pérorait à qui voulait l'entendre sur délicatesse et l’origine des fruits de mer, un autre homme qui au vu de son regard commençait en en avoir assez de ce paon en face de lui. Appelons-le : Paul...

Puis voila que notre coq avise un bol cristallin devant lui, et d'un bref regard discret il examine la table, il touche le bol, et hésite.
Ca na pas échappé à Paul, qui saisit le bol et fait mine de le porter à ses lèvres, puis le repose pour intervenir sur un sujet à sa gauche.

Notre paon, rassuré, lui n'hésite pas, et trempe ses lèvres au bol. Certains convives pouffent, d'autres se regardent du coin de l’œil...
Paul fait mine de boire au bol mais le repose à nouveau pour sortir une boutade sur la fraicheur des crustacé et leur odeur bien caractéristique, Le paon quand à lui rassuré, en prend une belle gorgée.

La table éclate de rire, même notre coq qui semble apprécier l'humour de Paul... Seul le président garde un calme olympien.

Et hop notre coq lance une autre tirade et bois une gorgée du bol, ce qui enflamme les rires! Et il n'en est pas peut fier en exprimant des sourires autours de lui avec son bol en main.

Le président ayant finit son dernier crustacé, se racla la gorge, histoire d'attirer l'attention, puis plongea les doigts dans son bol pour les essuyer avec sa serviette.

Quand un paon se fait déplumer à vif, c'est pas triste...

Evidement entre les lingettes citronnée offerte dans les restos routiers, et les rinces-doigts d'un 3 étoile y à pas photos...

rince-doigt